Mario Kart 3DS la référence ?

07/05/2011

Durant le petit évènement post-E3 organisé par Nintendo France, j’ai aussi pu essayer Mario Kart 3DS. A vrai dire j’ai plutôt sauté sur la borne comme un « sauvageon ». Et c’est parti, premier contact avec la démo ! On a le choix entre les huit persos du royaume champignon que l’on ne présente plus, puis première nouveauté : on nous propose de choisir entre les différents kart via une nouvelle interface (que j’appellerais bien « machine à sous » voir vidéo). Comme vous avez dû le voir lors de la conférence de l’E3 à travers le trailer, la grosse nouveauté de cet episode 3DS est la possibilité de planer grâce au deltaplane qui apparaîtra automatiquement lorsque l’on en aura besoin, ainsi que de rouler sous l’eau. Pour ma part, ces nouveautés ne m’ont pas du tout embalées et je voyais déja la fin de la série arriver. La course commence, la 3D est activée, 3 – 2 – 1 Go ! Départ boosté et grosse claque de la part du framerate qui me met 60 giffles à la seconde alors que la 3D est allumée : juste « amazing » ! Puis je constate que la maniabilité du stick analogique est vraiment simple et naturelle avec ce Mario Kart, moi qui avais un peu peur de perdre mes repères de MKDS (« snaking spirit »). Pour le moment le jeu fait un sans faute et remonte dans mon estime de MK fanboy; et j’arrive au tremplin, le fameux tremplin qui active le deltaplane, de peur d’etre déçu je me pose cette question existentielle « qu’est-ce que je fais ? » « si je saute c’est la fin d’un mythe » « marche arrière? ». Perdu dans mes pensées j’ai continué tout droit et le deltaplane s’activa. Pendant que Toad plannait, j’ai ressentis quelque chose au fond de moi, quelque chose qui me fait dire « Hey mais, c’est cool gros!! ». Quand le deltaplane est activé on peut non seulement influer sur la déscente du « deltaKart » en bougeant le stick vers la direction souhaitée mais aussi balancer des items en l’air. Le fun de Mario Kart est toujours présent et je suis impatient de mettre la main sur la version finale qui je l’éspère comprendra un mode multi et online digne de ce nom ! D’ailleurs la 3D dans MK ne se fait pas du tout ressentir, j’ai pu jouer à plusieurs courses en 3D sans avoir mal aux yeux (contrairement à Zelda où il faut l’éteindre de temps en temps).

Oui Mario Kart 3DS est un vrai MK et sera (selon moi :) ) une référence sur 3DS.

Chips